28/10/2008

Rencontre des femmes célibataires

Je suis un homme. J'attends une femme célibataire au rayon pizzas. Elles sont proposées aujourd'hui à trois pour le prix de deux. Avec la pizza gratuite, nous serons trois célibataires et nous pourrons nous acheter des boudins noirs. Ils sont à trois et deux gratuits. Trois célibataires qui achètent trois boudins plus deux gratuits, ça fait quinze boudins. Nous cherchons douze autres célibataires pour bénéficier de l'offre sur le vin rouge, à trois bouteilles pour le prix de deux. Après nous irons au rayon du saumon fumé, plus trois tranches gratuites. Ensuite, cap sur les cornichons aigre-doux, plus vingt-cinq pour cent. Nous sommes des centaines de célibataires à parcourir les rayons du supermarché. Non, pas les pampers, on s'en fiche des pampers. Les bloc W.C. non plus, connasse. On a dit : que ce qui se mange. Le salami plus trois centimètres gratuits, tu te le fiche où je pense. Meeerde, elles sont toutes près des conconbres en promotions. Pourquoi pas les bananes, hein. Gagné, Il y a aussi une promotion sur les bananes. Vite, la sortie sans achat.

12/10/2008

Grosse perte chez dexia

J'ai perdu la pièce pour mettre dans le caddy. Je m'en rappelle, ça s'est passé quand j'étais devant dexia pour reprendre et reporter chez fortis l'argent que j'avais retiré de fortis pour mettre chez dexia. Puis-je faire mes courses avec vous ? Je serai à l'entrée du supermarché samedi à 11 heures pètant. Je n'ai pas besoin de grand-chose mais c'est lourd : six boîtes de raviolis et six bouteilles de rouge.

04/10/2008

Nane, jolie Nane

J'ai rencontré Nane. C'est comme ça qu'elle s'appelle : Nane Kessaba. Toute en couleur. J'ai un problème : je suis policier et donc, c'est "nom, prénom, profession, qualité", dans l'ordre et la méthode. Alors, comme c'est moi qui pousse le caddy au supermarché, je manoeuvre moins facilement qu'elle et je la perds souvent. Je viens de réaliser pourquoi les gens me regardent quand je la cherche et que je crie " Kessaba Nane, Kessaba Nane, Kessaba Nane".

08:15 Écrit par Rencontres | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : policier, supermarche, caddy, jolie |  Facebook |

30/01/2008

Jolie Nane

J'ai rencontré Nane. C'est comme ça qu'elle s'appelle : Nane Kessaba. Toute en couleur. J'ai un problème : je suis policier et donc, c'est "nom, prénom, profession, qualité", dans l'ordre et la méthode. Alors, comme c'est moi qui pousse le caddy au supermarché, je manoeuvre moins facilement qu'elle et je la perds souvent. Je viens de réaliser pourquoi les gens me regardent quand je la cherche et que je crie " Kessaba Nane, Kessaba Nane, Kessaba Nane".

06:45 Écrit par Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nane kessaba, kessaba nane, caddy, supermarche |  Facebook |

22/12/2007

Rencontre des retardataires

Je sais, Saint Nicolas est passé depuis belle burette, comme disent les enfants de chœur. Mais les retardataires, ça existe. Si vous n’avez pas encore fêté Saint Nicolas je peux venir chez vous. J’étais le Père Fouettard du supermarché. Depuis le 26 novembre. Je suis disponible pour aller chez vous aujourd’hui car demain, comme dit Manu Reva, c’est le jour du bain.

04/12/2007

Rencontre de la poupée

Vu le mauvais temps, je ne serai pas au parc. Je serai au rayon jouets et je tiendrai une poupée en main. Je la tiendrai par la tête. Venez la tirer par les pieds. Nous tirerons un coup ensemble, au rayon jouets du supermarché. Plus si affinité.

26/04/2007

Rencontre des surgelés.

J’ai froid, j’ai froid, j’ai froid. L’agence de rencontre m’a dit de vous attendre au rayon des surgelés. Je pense que vous vous êtes trompée de supermarché. J’ai attendu, attendu, attendu. Je me suis assis sur les sorbets et les épinards surgelés. Confortable, au début. Mais quand ça gèle, ça colle au pantalon. Quand je me relevais, hop, un paquet d’épinards collé au cul, hop, des scampis, hop, une pizza quatre fromages. Il y en avait partout, par terre, par exemple : des plats préparés sauce madère mélangés vanille moka, des frites précuites à la soupe tomate. Une journée avec le derrière dans les surgelés, à m’asseoir et à me relever, le derrière gelé. Vous n’êtes pas venue. Prochain rendez-vous : près de la rôtissoire, le cul bien au chaud.