12/03/2008

Rencontre de la blagueuse

Avant-hier je me suis caché, accroupi, dans le rayon des costumes homme. Enfin, j’ai eu une rencontre. Dommage, je n’ai pas vu qui. C’est, cinq minutes avant la fermeture, quand je me suis relevé pour partir, j’ai voulu avancer et une blagueuse avait noué mes lacets. J’ai du m’accrocher aux costumes mais tout le présentoir est tombé. Je trouve qu’ils mettent les présentoirs trop près les uns des autres dans ce magasin parce que le présentoir, en tombant, a fait tomber le suivant qui, lui aussi, a fait tomber le suivant et ainsi de suite jusqu’à l’entrée du magasin. Ce n’est pas de ma faute s’ils ont mis le rayon des costumes homme tout au fond du magasin. Mais, j’avoue que c’est aussi ma chance parce que j’étais près d’une cabine d’essayage. Quand la patronne est arrivée je lui ai dit que je m’étais trompé en remontant mes pneus. Je m’en suis tiré en achetant trois costumes. C’est idiot, je n’en porte qu’aux mariages et aux enterrements. Si vous êtes la noueuse de lacets, j’aimerais faire votre connaissance.

Les commentaires sont fermés.