22/02/2008

Rencontre de l'élastique

N'allez pas penser mal, l'élastique n'est pas dans un vêtement. D'ailleurs il fait trop froid pour se dénuder au parc aujourd'hui. Venez au parc, bien habillée et avec un petit matériel : un élastique solide et des bandes de papier de trois centimètres sur dix que vous aurez roulés dans le sens de la largeur et pliés en deux. Je serai au parc, sur le banc près de la porte d'entrée, là où il y a la cloche. Là, je vais bander. Bander l'élastique, c-à-d le tenir entre deux doigts d'une main et tirer dessus avec l'autre main à l'aide du rouleau de papier plié en deux. Quand on lâche, ça part, c'est comme un pet. J'ai essayé, ça marche. J'ai passé la moitié de la nuit à faire sonner la cloche et l'autre moitié de la nuit au poste de police. Il paraît que la nuit, ça dérange. Venez au parc. Je ferai sonner la cloche sans être vu mais vous seule vous saurez que c'est le type à l'élastique qui l'a fait sonner. Si je vous plais, visez la cloche. Si affinité, nous continuerons. Dans le clocher de l'église.

Les commentaires sont fermés.